La citée et les astres

samedi 1er octobre 2005
par  sylvain
popularité : 60%

Après avoir concquis un empire, l’homme s’est retrouvé acculé par des extra-terrestres dans une seule citée sur terre, Diaspar.

A l’intérieur de cette citée, hommes et femmes vivent confortablement une vie quasi éternelle, renaissant tous les quelques milliers d’années, pour à chaque fois plusieurs siècles de frivolités. Il n’y a plus d’efforts à faire pour vivre, les machines pourvoient à tous les besoins, l’esprit d’aventure et de découverte est affaibli et canalisé.

Alvin nait après plusieurs millions d’année d’existence de Diaspar. A la différence des autres, il n’a vécu aucne vie antérieure. Il remet en cause tous les dogmes de la citée, et part découvrir le monde.

il découvre rapidement qu’une autre citée existe sur terre, mais, bien que basée sur des concepts différents, le progrès s’y est arrété comme à Diaspar.

Alvin va obliger ces deux citées à se rencontrer, et chacun des citoyens à ouvrir les yeux sur le monde tel qu’il est, dans l’espoir de relancer un cycle de développement de l’humanité.


Commentaires

Logo de sylv1
dimanche 2 octobre 2005 à 13h07 - par  sylv1

La plupart des thèmes abordés dans ce livre sont maintenant des classiques, le vieillissement de la population, la stagnation, l’endormissement intellectuel devant des "sagas" (on aurait pu écrire "téléfilms" d’ailleurs) ou la contemplation de la nature, avec quand même un zeste d’eugénisme initial pour que ça reste intello.

Et pareil pour l’avis sur les religions, et sur la jeunesse, seule source de salut à tout cela.

C’est vrai, aujourd’hui, ce sont des classiques. Mais ce livre a été écrit en 1954, et ça, je trouve que c’est assez fort. Avec en plus un style assez léger que bien des auteurs actuels de SF peuvent envier, vraiment, c’est pas simal, et ça reste à lire.

Navigation

Mots-clés de l'article

Articles de la rubrique

  • La citée et les astres