L’ordre du jour

mercredi 17 janvier 2018
par  sylvain
popularité : 45%

Il étaient 24, les puissants qui dominaient l’économie allemande. Ils étaient prêts à tout pour conserver leur fortune.

Et par ailleurs, il y avait un führer, qui avait envie de montrer à l’Autriche qu’elle n’était plus qu’un petit pays.

Alors il y a eu des menaces, puis un ultimatum, en même temps que les tanks, les chars et les autres produits nécessaires à la guerre étaient conçus et fabriqués.

Et puis, il y a eu le jour ou tout cela a servi. Pas de gloire ce jour là, mais une gigantesque pagaille de moteurs en rodage et d’acier à l’arrêt.

Mais l’apparence fût sauve, et la grandeur de l’Allemagne pût commencer.


Commentaires

Navigation

Articles de la rubrique

  • L’ordre du jour