Le dernier lapon

lundi 10 août 2020
par  sylvain
popularité : 89%

Un tambour lapon, pièce historique d’une immense valeur symbolique, a été volée au musée d’art lapon, dans un bourg au delà du cercle polaire.

Immédiatement, la police des rennes se saisit de cette affaire, qui intéresse au premier chef le peuple Sami, ces tambours étant les derniers vestiges de la culture et de la religion ancestrale Sami, culture et religion que les états Norvégien et Suédois ont tenté de faire disparaître entre le XVII et le début du XXème siècle, notamment pour imposer le catholicisme.

Deux jours après, c’est un éleveur de rennes qui est assassiné chez lui, on retrouve son cadavre assez rapidement car quelqu’un a mis le feu à son scooter des neige.

La pression monte, car un congrès sur les droits des peuples aborigènes est organisé prochainement à Oslo, et le gouvernement ne veut pas que les congressistes s’intéressent de trop près aux affaires Sami.

Car les terres des Sami, en plus d’être déjà disputées par les agriculteurs, sont aussi riches de minerais...


Commentaires

Logo de sylvain
dimanche 4 octobre 2020 à 22h27 - par  sylvain

Un vrai polar, mais en plus, la découverte de deux autres civilisations, celle du grand nord actuel, l’endroit ou l’on vit sans soleil ni lumière plusieurs semaines par an, mais avec des motoneiges, des grosses voitures et la lumière électrique.

Et surtout, celle des lapons, ceux qui vivent comme on vivait à cet endroit il y a quelques siècles, à élever des rennes en essayant de tirer de la terre de quoi subsister, mais surtout, en laissant à la terre suffisamment de ressources pour qu’elle aussi subsiste.

Le télescopage de ces culture est un choc visiblement violent, qui dépasse les frontières, et dont nous n’avons que peu d’échos, alors que c’est l’Europe.

C’est à lire, c’est intéressant et bien écrit.

Navigation

Mots-clés de l'article

Articles de la rubrique