Oblique

samedi 1er avril 2006
par  sylvain
popularité : 43%

La plupart des humains ont fait soigner leurs déprimes ou comportements déviants par des thérapies les ayant conduit à se faire implanter des nanomachines régulatrices de comportement dans le cerveau.

Et, en conséquence, le monde vit dans une sorte de bonheur collectif. Le sexe, devenu une activité professionnelle et une industrie comme les autres, et la difficulté de l’accès au travail permettant d’occuper les loisirs de tout le monde, et de stratifier la société entre les Travailleurs et les Assistés.

Et au dessus d’eux, tirant les ficelles, les Naturels, se targant d’avoir un cerveau libre de nanomachines.

Quelques uns parmis ceux-ci ont fait le plan de libérer un virus bloquant le fonctionnement des nanomachines des thérapies comportementales, et de passer les quelques centaines d’années nécessaires à la "purification de la société" dans des bunker spécialisés, l’Omphalos.

Mais c’est sans compter sur les "penseurs", superordinateurs ayant émergé à la conscience, et qui veillent sur le monde, et sur quelques humain, pourtant thérapiés, mais qui trouvent l’énergie de lutter.


Commentaires

Logo de webmestre
samedi 24 juin 2006 à 14h19 - par  webmestre

Très bon livre. En cours de lecture.
J’ai d’abord été stoppé dans mon élan par une scène de tournage porn du futur que je trouvais un peu fastidieuse, mais passé ce moment, c’est très bon. Et c’est très bon, parce que c’est de la littérature plus qu’un genre particulier : c’est bien écrit, la psychologie des personnages (qui nous ressemblent, tout en étant différents, on est en 2052, je crois) est approfondie, le style et la forme du livre sont extrêmement créatifs.
Les intermèdes et citations créés par l’auteur entre les chapitres sont un régal, on rit souvent. Les avancées technologiques sont intégrées dans la vie de cette société futuriste comme une évidence et des explications alambiquées nous sont épargnées. Toutes ces trouvailles donnent à cette société futuriste un grand réalisme.
Si la fin est à la hauteur...

Logo de sylvain
samedi 1er avril 2006 à 13h10 - par  sylvain

Le titre définit bien le bouquin : Oblique. Vouq allez me dire, c’est quoi, un livre Oblique : et bien c’est décalé, et ça ne vas pas droit. Il faut lire jusqu’au bout pour avoir une idée de ce qui se passait au début.

Mais quel pied : en core des thèmes qu’apprécie l’auteur, des nanomachines de combats, des penseurs et des manipulations de cerveau, c’est le pied.

Oblique, mais je vous le recommande.