Zoo City

dimanche 8 décembre 2013
par  sylvain
popularité : 47%

Zinzi, c’est un paresseux qu’elle s’est récolté. Plutôt sympa comme animal, mais pas vraiment discret, avec ses loge bras.

Mais ça lui va bien, il n’est pas gênant, et il lui permet de développer son don pour retrouver les choses. Pas les gens, normalement, juste les choses perdues, en suivant le fil qu’elle voit sortir des gens qui les ont perdues. C’est ce qui lui reste, comme boulot, parce qu’avec un casier pour meurtre, les boulots normaux, ce n’est plus possible. Ni les apparts, ni les salaires. Juste une vie de merde dans un des ghettos de zoos, ceux qui portent des animaux et qui doivent les faire survivre, pour éviter de mourir en même temps qu’eux.

Mais vu les dettes qu’elle se traîne, du temps qu’elle consommait de la came plus vite qu’elle ne pouvait la payer, quand elle tombe sur une occasion de se faire un max de blé, même si c’est pour retrouver une ado vaguement chanteuse d’un groupe pour ados, elle n’hésite pas.

Elle aurait peut être du hésiter, parce que cette fois, les salauds, c’est carrément le haut du panier...


Commentaires

Logo de sylvain
dimanche 26 janvier 2014 à 23h21 - par  sylvain

L’idée générale que des animaux s’attachent à des humains, et que ce soit finalement une peine plus lourde qu’une peine de prison est assez amusante.

Et la vie dans le ghetto des Animalés est bien narrée, presque crédible. On a donc de ce fait un thriller intéressant, car basé sur quelque chose de différent : une visibilité absolue des méchants, puis leur amène une grande fragilité.

Mais à ceci s’ajoute un côté fantastique, les dons des animalés, leur mort si leur animal vient à décéder qui, à mon sens, n’amène rien de vraiment intéressant à l’opus, voire même en limite l’intérêt.

Donc c’est à lire, car c’est une histoire différente de ce qu’on trouve habituellement dans les thriller, et puis vous me direz votre avis.

Navigation

Mots-clés de l'article

Articles de la rubrique

  • Zoo City