L’homme bicentenaire

vendredi 1er août 2014
par  sylvain
popularité : 33%

Andrew est un robot pas tout à fait comme les autres. Comme tous les robots, il respecte à la lettre les Trois Lois, et il sert avec plaisir la famille Martin. Mais en sus des autres, Andrew développe un gout artistique qui lui permet de réaliser des oeuvres de bois magnifiques.

Et de les vendre, avec de quoi amasser un joli pactole assez rapidement. Son propriétaire ne souhaite pas amasser une somme d’argent qui ne lui appartienne pas, et se bat en justice pour qu’Andrew puisse devenir le propriétaire légitime de cet argent, et l’utiliser selon ses souhaits.

Commence alors pour Andrew une sorte de métamorphose, qui va l’amener à souhaiter être un homme. Mais pour y arriver, il devra faire changer la loi, et accepter, à l’instar des autres robots, de perdre son immortalité...


Commentaires

Logo de sylvain
dimanche 3 août 2014 à 16h18 - par  sylvain

A titre historique, c’est amusant, car on trouve dans ce recueil de 11 nouvelles à peu près tous les styles d’Asimov.

Mais l’intérêt pour l’opus s’arrête là, car aucune de ces nouvelles n’est réellement novatrice.

Pour les fans uniquement, en fait.