Editorial

Bonjour à toutes et à tous,

Difficile de trouver l’énergie de continuer à écrire des résumés et des avis de livres.

D’une part, je lis moins, d’autre part, Facebook a fait son oeuvre d’aliénation et de décérébration. Je n’en suis pas fier, j’essaye de me soigner, mais c’est addictif pire de la cocaïne (pour ce qu’on en dit).

Et c’est bien dommage, car l’écriture d’un résumé, après une lecture, est un bon moment, le temps qu’il faut pour rendre grâce au plaisir que l’auteur nous a (ou ne nous a pas) donné, de faire une petite synthèse de ce moment passé dans l’imaginaire d’un autre.

Alors je vais essayer de m’y remettre avec régularité.


Articles les plus récents

vendredi 7 janvier 2022
par  sylvain

Anéantir

On est en 2027.
Paul est l’homme de confiance de Bruno, le Ministre de l’industrie qui a réussi à relever l’industrie française lors des deuxième mandat du Président. Celui avec qui il veut parler, après des journées difficiles, ou au retour d’un point avec le Président.
Paul est marié avec Prudence, (...)

lundi 3 janvier 2022
par  sylvain

En finir avec Eddy Bellegueule

Dès sa plus jeune enfance, Eddy sait qu’il n’est pas comme les autres garçons. On attends de lui qu’il aime le foot et joue le dur, il déteste le foot, et n’arrive pas à avoir l’air d’un dur.
Les enfants de l’école ne veulent pas jouer avec lui, les garçons car il n’est pas comme eux, les filles car il (...)

lundi 20 décembre 2021
par  sylvain

Quitter les monts d’Automne

La jeune Kaori a été recueillie par sa grand-mère, conteuse, à la mort de ses parents. Sur sa planète, Tasaï, l’écriture est interdite, comme partout dans le Flux. Seule les personnes ayant reçues dont du Dit, les conteur et les conteuses, perpétuent la mémoire de l’humanité.
Bien que toutes les femmes (...)

jeudi 16 décembre 2021
par  sylvain

159 - Sauce tomate sur canapé

Il patinait comme un dieu, passant de trottoir en trottoirs avec grâce et souplesse. Mais quand il s’est arrêté devant une terrasse de café, à sorti un soufflant et a envoyé 3 balles dans le buffet d’un consommateur, on a été surpris, Antoine II et moi.
Alors on l’a rattrapé, et on l’a amené à la maison (...)

samedi 11 décembre 2021
par  sylvain

149 - le hareng perd ses plumes

Bon, cette fois, ce n’était pas l’enquête banale. Le Vieux m’avait demandé de passer quelques jours pour rendre service à un Duc, qui avait perdu un porte document, et qui tenait vraiment à le retrouver.
C’est vrai que les conditions de la perte n’étaient pas tout à fait classique, la personne qui (...)

mardi 7 décembre 2021
par  sylvain

023 - Vas-y, Béru !

L’amant de Berthe, coiffeur de son état, ayant inventé un produit destiné à cacher les calvities, s’est mis en tête de participer à la caravane du Tour de France pour faire la promotion de son produit.
Bien sûr avec l’aide de Berthe.
Alors, comme on passait par là avec Béru, on s’est arrêté les saluer. (...)

mercredi 17 novembre 2021
par  sylvain

Le pouvoir

Lorsque la première femme a découvert qu’elle pouvait, à la manière des anguilles, envoyer volontairement une décharge électrique au travers de ses mains, cela a plutôt généré des interrogations chez les scientifiques et les médecins. Et surtout, inquiété le monde politique, au point qu’une demande de (...)

vendredi 12 novembre 2021
par  sylvain

Binti

Déjà maitresse hamonisatrice, Binti doit reprendre la boutique de son père. Mais son don pour las mathématiques lui ouvre les portes de l’université Oompa, et elle embarque sur "troisième poisson" pour s’y rendre.
Mais le voyage se passe très mal, car les méduses, ennemis millénaires des humains, (...)

vendredi 29 octobre 2021
par  sylvain

Les livres de la terre fracturée - Tomes 1 à 3

Jeune, Damaya se sentait différente des autres. Sa mère lui disait de ne jamais révéler le sens tellurique qu’elle avait, qui lui permettait de sentir la terre et de jouer avec l’énergie. Et vers 7 ans, Damaya fût emmenée par un Gardien, vers le Fulcrum, loin de ses parents. Avec d’autres, comme elle, (...)

mercredi 13 octobre 2021
par  sylvain

021 - Le coup du père François

Voilà que le professeur Morpion me demande de passer le voir. Je ne l’avais pas revu depuis le lycée, et franchement, le souvenir qu’il avait de moi ne devait pas être des meilleurs.
Aussi, j’étais suffisamment intrigué pour me rendre à son domicile. Un vieux prof, c’est une partie de notre jeunesse, (...)

jeudi 30 septembre 2021
par  sylvain

073 - Prenez en de la graine

Béru ayant décidé de fumer la pipe, il prit sans vergogne une cigarette dans l’étui du marlou que son pote, le commissaire Salmon, avait entrepris d’entreprendre.
Je remarquais alors qu’il y avait un message écrit à la main à l’intérieur du papier de la cigarette que le Gros venait d’éventrer. (...)

lundi 20 septembre 2021
par  sylvain

Americanah

Jeune, Ifemelu est amoureuse d’Obinze, qui le lui rends bien. Avec lui, pendant l’amour, elle ne voit plus le ciel, ils sont faits l’un pour l’autre. Mais les évènements politiques Nigérians amènent Ifemelu à décider de partir étudier aux états-unis, avec l’espoir qu’Opinez pourra venir la rejoindre dès (...)

samedi 7 août 2021
par  sylvain

Millenium 5 - La fille qui rendait coup pour coup

Lisbeth est en prison, car pour le protéger, elle a été obligée d’enlever l’enfant, autiste, qui avait vu son père se faire assassiner.
Et ce qu’elle voie en prison ne lui plait pas, mais alors pas du tout. Surtout cette jeune femme, entièrement sous la coupe de Bénito, la mafieuse qui avait pris le (...)

vendredi 6 août 2021
par  sylvain

085 - Si ma tante en avait

On était lundi, il pleuvait, et voilà que 3 gonziers à l’air pincés rentrent dans l’agence, et nous demandent de faire nos valises illico. J’essaye de joindre Achille, pas de réponse.
Sentant le coup fourré, je me rends aussi vite à la grande taule, pour y trouver un nouveau Directeur, qui m’apprends (...)

jeudi 5 août 2021
par  sylvain

088 - La rate au court bouillon

En vacances sur la côte, je m’étais "rapproché" d’une poulette tout ce qu’il y a de vacharde, Gloria Victis. Je lui fait le coup du Homard Thermidor, et depuis, elle ne veut plus me lâcher. Aussi, je m’emmène faire un petit tour dans la nature, pour lui compter les oeuvres complètes de San-A, la bébête (...)

mercredi 4 août 2021
par  sylvain

022 - Votez Bérurier

J’étais en vacances avec Félicie à Bellcombes, quand on apprends par la presse qu’un des candidats à la députation vient de se faire trucider de 3 balles dans le coeur. Branle-bas de combat chez les poulets, mais deux jours plus tard, c’est le deuxième candidat qui y passe, cette fois ouvert d’une (...)

mardi 3 août 2021
par  sylvain

043 - Laissez tomber la fille

Quand les frisés ont envahi Paris, j’ai vite vu comment cela tournait, alors je me suis mis en disponibilité, et depuis 2 ans, je vis peinard avec Félicie dans notre pavillon de Nogent. C’est pas la grande vie, mais au moins, je peux choisir mes chefs.
Alors quand un mecton inconnu me cartonne dans (...)

dimanche 1er août 2021
par  sylvain

107 - Réglez lui son compte

La PJ de Marseille bute sur un os : ils ont trouvé un cadavre au hasard de travaux dans une chaussée, mais les enquêteurs locaux sont incapables de trouver la moindre piste.
Et dans ces cas-là, le Vieux fait appel à San-A, même si je suis en vacances.
Alors, si c’est pour l’honneur de la police, (...)

vendredi 30 juillet 2021
par  sylvain

019 - San-Antonio Polka

Me voici en vacances pour quelques jours à Courchevel. Le ski, ça va bien, mais j’ai déjà repéré une poulette tout ce qu’il y a de tsoin-tsoin, et je lui entame franco une partie de rentre dedans.
Mais voilà que son mec se pointe, une sorte de gros dur à qui les poings servent d’intellect, et qui me (...)

mercredi 28 juillet 2021
par  sylvain

012 - Le loup habillé en grand mère

Voilà Pinuche, maintenant directeur d’une agence privée, qui vient me demander conseil. Faut dire que l’affaire n’est pas banale, son client reçoit 2 million de dollars par la poste, toutes les semaines depuis 7 semaines.
Et en bon citoyen, il a voulu savoir ce qu’il en était avant de les dépenser. (...)

Commentaires récents

13 février

Je me suis refait tous les opus de Dune, après avoir vu le film (...)

10 janvier

Le côté positif est que c’est foutrement bien écrit. 750 pages qui se (...)

Décembre 2021

Le Tome 1, La cinquième saison, est très agréable à lire, notamment (...) On ne peut pas dire que la couverture soit particulièrement (...) Ca ne donne pas dans la finesse, mais c’est amusant.
L’idée (...)
Un roman sur l’imbécilité de la mono-manie. Ils sont allés au bout, (...) La SF usuelle, c’est plein de fusées, de saut hyper-spaciaux, et de (...) Béru, Berthe, l’amant de celle-ci, tout cela permet des cataclysmes (...) C’est foisonnant de drôleries, et le personnage de M. Blanc amène (...) C’est al période ou SA, devenu Directeur, prends le temps de vivre (...) Difficile de se faire un avis sur l’opus.
D’une part, le côté (...)
Un opus bien sympathique à lire, mais qui, une fois fermé, s’oublie (...)

Août 2021

C’est la grande époque des San-A, de moins en moins crédible (pour (...) Il s’agit visiblement du tout premier San-A, re-publié en 1981 (...) Le tout premier SA paru, ce qui a lancé la carrière de F. Dard, et (...) Ce sont les opus de la grande période, un vocabulaire bien senti, (...) J’avais lu l’opus en février, et voilà que j’attends Juillet pour le (...) Dieu que c’est beau. C’est un cri, assez court, mais puissant, (...) Ecrit en 1992, ce roman avait pour lui d’être a tout le moins en (...) Je relisais les commentaires sur les autres opus de cet auteur, (...) Du grand San-A, cette fois, un voyage dans une république (...) Cette fois, c’est plus un bouquin d’espionnage, avec des méchants (...) Du San-A bien classique, sur un thème de polar, avec tout ce qu’il (...)

Mai 2021

L’air du temps est féministe, Mme Laurens fait un opus dans l’air (...) Encore un petit plaisir. Certes, ça a vieilli, certes, il y a un (...) C’est joyeux et déconnant à souhait, un opus de San-A comme je les (...) Le Texas est devenu l’équivalent de Gaza.
Et la conclusion est (...)

Février 2021

Les deux premiers opus formaient une suite logique, ici, on reste (...) Dans la foulée du tome 1, toujours aussi agréable à lire et (...) Pour une fois, le Goncourt a un petit côté surprenant : ce n’est (...)