Fiché coupable

dimanche 27 novembre 2011
par  sylvain
popularité : 37%

Convoqué, Michel Chaloub s’est rendu au commissariat sans trop d’appréhension. Un peu, quand même, parce que ce n’est jamais facile de parler flic, et qu’il se demandait pourquoi il était convoqué, mais pas trop.

Et vite, la discussion vire à l’interrogatoire. Par un policier buté, archétype de Gardien d’un Ordre parfait, et une sorte de fliquette, enceinte jusqu’aux yeux, et plus affolée par les SMS qu’elle reçoit que par le délire de l’interrogatoire.

Parce que c’est quand même assez rapidement devenu un interrogatoire, cette discussion entre le policier et le convoqué. Avec beaucoup de détails sur les prises de position de M. Chaloub, ses écrits, son chomage. Ses fils, sa femme qui l’aime et sa vie qui semble heureuse.

A l’inverse de celle du policier. Rageant, non ?


Commentaires

Logo de sylvain
dimanche 27 novembre 2011 à 23h54 - par  sylvain

Il s’agit d’un huis-clos, entre un policier buté, amer et zélé, et un français "typé", intelligent et bien dans sa vie. L’histoire ordinaire d’un BOF tendance raciste, qui cherche chez les autres des causes aux malheurs qu’il a lui même créés, comme le suicide de sa femme et les frasques de son fils. Et quand l’autre est en sus différent, car cultivé, drôle et de descendance maghrébine, ça peut finir très mal.

C’est aussi l’histoire des dérapages de tous les jours, couverts par "le système", et qui, il faut bien le dire, font souvent des victimes du même côté de la société. Une dénonciation de comportements abusifs, trop tolérés dans notre pays, qui se vante un peu vite d’être la patrie des droits de l’homme.

Le début est un peu lourd, mais l’histoire prend très rapidement de la densité, et c’est globalement bien écrit. Le commentaire final indique qu’il s’agit d’un fait divers réel. Le pire est que c’est probablement vrai.

Je mettrais juste un seul bémol, il aurait pu être fait mention d’un flic sympa, car il ne faut pas non plus stigmatiser l’ensemble d’une profession.

Globalement, 2€49 (sur l’IBook Store) pour 80 pages d’une histoire bien faite et assez bien écrite, c’est un très bon rapport qualité/prix.

Merci à Storylab pour l’envoi, c’est mon premier ebook, et j’ai été réellement séduit par la facilité de lecture, et les plus offerts par ce type de média (au premier rang desquels l’absence de poids de l’ouvrage).

Navigation

Mots-clés de l'article

Articles de la rubrique

  • Fiché coupable